4artandadventure

Adventures World Peace - Part 1

Geneva, Part 2: Hélène’s Cake (the trip takes on a life of its own)

July 12, 2016,
w.0.Helene

Version française en-dessous de l’anglais.

While Véro, my best friend in high school, and I are working like mad emptying and cleaning my mother’s house in preparation for its sale, we hear a knock on the door – an unusual sound in a house that has been empty for two years. Even more unusual is seeing Hélène, Véro’s sister-in-law, standing there with the same smile that I remembered on her face over thirty years ago.

Hours later Hélène comes back with a delicious lemon cake that she baked just for us: a break in the midst of our gargantuan task is welcome. The next day Hélène comes over and not only does she load the car to the gills and drives to the local recycling station six times, but she brings us an apple pie as well. Baked the Swiss German way, just like my mom used to do.

As I am leaving Geneva, half of my mom’s garage is occupied by “stuff” to be donated. Once a month the City of Geneva picks up anything that is left on the sidewalk. By 10PM antique shop owners and fleemarket sellers from all over the area including France flood the streets in search of treasures. Hélène offers to move the Haroutunian Contribution to the end of my mother’s 300 foot driveway and to finalize details, we get together over coffee and, she hopes, freshly baked bread! Alas, we arrive too early and find the dough still rising. Within minutes Christian, her husband, is elbow deep in his mechanic shop, looking for odd size nuts and bolts that Mike w.3.Rilynnneeds to finish some repairs on our bikes. He finds a perfect match.

As we hop on our bikes and wave goodbye, Hélène says “Hey Dionne, I have an idea: would you take a cake on your trip?” A cake?? Christian grumbles “What does she want a cake for?” “I made a cake for a guy going to Nepal: he ate a little piece every day, and then he gave the rest to Nepalese people and they were really happy. You could eat and share it” The huge smile in her eyes coming straight from her heart says that it’s her way to become a part of my trip.

That’s Hélène: World Peace One Cake At A Time!

I can’t say no to such enthusiasm and love, even though Mike is looking at me with really really big eyes … and how will that cake fit on your already overloaded bike??? Once again my mantra saves the day “we’ll figure it out”: many things are not today’s problems and are best left alone. Hélène’s cake is tomorrow’s challenge so I’m safe. She on the other hand did not leave it alone: by the time I come back w.2.Touratechto take possession of what is now known as “Hélène’s Cake of Friendship & Peace”, it is ensconced in an expandable cake tin, wrapped in towels. Needless to say, we grabbed that opportunity to delight in the bread she had prepared the day before.

Since the last look at Hélène in my rear view mirror, I’ve been on the lookout for special opportunities to share the Cake around the world. It is no simple matter: it demands of all of us to have actually connected: to have shared of ourselves and our lives, even if ever so briefly. We are left a little changed because we met.

An official list of people who shared the cake with us will be created, but for now here it is:

The first piece:

Sandro and Laurence as we crossed paths on the Bern-Zürich freeway: a last moment with family before heading into the unknown.

The second piece:

w.1.SH&LauThe superb Touratech Switzerland team: Andy, Christian and Marta, a client of theirs who is also a friend of my Seattle friend Ruth (small world as usual!)

The third piece:

Rilynn whom I met as I joined a group of teens hovering over their electronics in front of the campground WC. Always leave it to teenagers to find the best wifi!

The fourth piece:

Jakob and Cora, our camp neighbors who seemed quite excited at the sight of our tools and rack installation.

 

If you enjoyed this blog and would like to become a part of the worldwide community I am building, you can join a long list of supporters and purchase a piece of art. As of July 4, 2016 I have raised $9997 both through private fundraising and my Indiegogo campaign https://www.indiegogo.com/projects/world-peace-one-friendship-at-a-time. A heartfelt thank you to all of you who have chosen to support my project and “come with me”!

 

Le Cake d’Hélène: le voyage prend vie

Alors que Véronique, ma meilleure amie au collège, et moi travaillons comme des forcenées à vider et nettoyer la maison de mère afin de la mette en vente, quelqu’un tape à la porte – surprenant dans une maison laissée vide depuis 2 ans. Mais encore plus surprenant de me trouver face à Hélène, la belle-soeur de Véro, avec le même sourire d’il y a plus de trente ans.

Dans l’après-midi, Hélène revient avec un délicieux cake au citron, fait juste pour nous: une petite pause au milieu de notre tâche gargantueque est la bienvenue. Le lendemain Hélène est de nouveau là et non seulement elle remplit la voiture avec nos sacs lourds, va à la décharge, distribue chaque truc dans le bon container, mais en plus elle nous amème une magnifique tarte aux pommes à la Suisse – juste comme ma maman!

Alors que je quitte Genève, la moitié du garage est encore occupé par des sacs de “trucs” à donner: chaque mois la Ville de Genève vient ramasser tout ce dont les gens veulent se débarasser – ils sortent ça sur le trottoir et vers 22h les brocanteurs de Genève et de France voisine inondent les rues à la recherche de trésors. Hélène propose de porter la Contribution Haroutunian jusqu’au bout du long chemin privé de ma mère, et pour discuter des détails, nous nous voyons juste avant que je parte pour un café et un bout de tresse encore chaude. Du moins c’était son intention: nous arrivons trop tôt et la pâte est encore en train de gonfler gentiment. Ca ne fait pas deux minutes qu’on est là que son mari, Christian, est plongé jusqu’aux coudes dans sa collection de boulons pour trouver exactement ce dont Mike a besoin pour finir d’installer des pièces sur nos bécanes.

Alors qu’on saute sur nos motos, Hélène me fait «Dis Diane, si je te fais un cake pour ton voyage, tu le prendrais avec ? » Un cake ?? Christian lui lance « qu’est-ce qu’elle va faire d’un cake ? » « J’ai fait un cake une fois pour un gars qui allait au Népal. Il en a mangé quand il avait faim, et à la fin, il l’a donné aux Népalais et ils étaient hyper heureux ». Le sourire sur son visage touche les deux oreilles et vient droit du cœur. Ca, c’est Hélène : La Paix dans le Monde un Cake à la fois !

Je ne peux pas refuser un tel enthousiasme et amour, même quand je vois le choc sur le visage de Mike … et tu va le mettre où, ce cake, sur ta moto déjà surchargée ? Mon mantra est parfait « on se débrouillera bien» : plein des choses ne sont pas « le problème d’aujourd’hui » et le mieux est de ne pas s’en soucier. Le cake d’Hélène est le challenge de demain, j’ai pas besoin de trouver une solution maintenant. Ca va.

Elle, par contre, y a trouvé une solution : elle l’a emballé dans un four expansible et des linges. Bien sûr, il en va de soi, on en a profité pour manger la tresse d’hier cuite ce matin, encore toute chaude .

Depuis la dernière fois que j’ai vu Hélène dans mon rétroviseur, je me suis mis à l’affut d’opportunités pour partager le « Cake d’Amitié et de Paix d’Hélène” dans le monde. Ce n’est pas histoire facile : cela demande d’avoir vraiment eu un lien : d’avoir partagé de nous-mêmes et de notre vie, même si très brièvement. Nous restons un peu changés par notre rencontre.

Une liste officielle de ceux et celles qui ont partagé ce Cake précieux sera créé, mais en attendant voilà:

La première pièce:

Sandro and Laurence alors que nous nous croisions sur l’autoroute Berne-Zürich: un dernier moment avec la famille avant la grande aventure.

Le deuxième pièce:

La superbe équipe Touratech Suisse: Andy et Christian ainsi que Marta, une de leurs clientes, une amie de mon amie Ruth à Seattle (petit monde, comme d’hab)

La troixième pièce:

Rilynn que je rencontre alors que je me joinds aux ados assis par terre devant les WC du camping, plongés dans leur ordis. Eux ils savent où trouver le meilleur wifi!

La quatrième pièce:

Jakob et Cora, nos voisins de camping qui ont beaucoup aimé notre spectacle de mécanique moto.

Si vous avez eu du plaisir à lire ce blog et que vous désirez faire partie de la communauté mondiale que je suis en train de créer, je vous invite à vous joindre à une longue liste de gens et d’acheter une oeuvre d’art. A ce jour, j’ai collecté $9997 par levée de fonds privée et par Indiegogo. Pour plus de details, https://www.indiegogo.com/projects/world-peace-one-friendship-at-a-time

Si vous avez des questions (vu que c’est en anglais) vous pouvez m’emailer a 4ArtandAdventure@gmail.com Un grand merci à tous ceux et celles qui ont déjà choisi de m’accompagner en achetant une oeuvre!

 

You Might Also Want To Read

01. Bottom up3452[w]

CROATIA, PART 3: A Special meeting (Part 3/3)

August 26, 2016
DSC_2914[w]

CROATIA, PART 4: An Intense Experience

August 29, 2016
DSC_0341

SLOVENIA, PART 3: We didn’t miss the Dragon

August 22, 2016

No Comments

Leave a Reply