4artandadventure

Adventures World Peace - Part 1

AUSTRIA, PART 2: Translocation Transformation – an Ai Weiwei Exhibition

August 12, 2016,
w.02Ai.Spouts0289_1

Version française en-dessous.

Ai Weiwei’s exhibits are a rare gift and he happens to be exhibiting in Vienna right now, a perfect complement to our Christo & Jeanne-Claude experience. “Translocation Transformation” opens with “Lotus”: a quiet and powerful installation made of 1000 discarded refugees’ life jackets drifting gently in the pool in front of the Belvedere Castle. A magical balance between powerful and calm.

w.06.Ai.Hall0293

At the 21er Haus nearby, “Spouts”, a large thick carpet of broken teapot spouts, produced, buried and excavated in China, is both aesthetically beautiful and poignant as it evokes the passing of time and of traditions.

Next to it, “Teahouse”, two blocks constructed from cubes of pressed Pu-Erh tea and surrounded by a field of loose tea leaves, addresses issues of materiality, architecture and the tradition of Ai WeiWei’s homeland. Simple and austere.

In the main gallery “Wang Family Ancestral Hall”, a Ming Dinasty (1368-1644) tea trading family hall. While I appreciate its beauty, in my eyes, it does not meet the artist’s objective of being “given new significance through the process of translocation”. My connection to it is only through my love for China.

As we get out, our conversation is interrupted by a young guy who rejoices in hearing English being spoken. Tamim, an eighteen year old Syrian refugee who recently arrived in Austria and introduces himself as an actor, tells us about this great dance workshop he just came out of. So many things to do, he says excitedly, it is amazing. I do everything! As we arrive at his metro station, it seems obvious none of us feels like saying goodbye so walk down to see “Lotus”. I felt a little nervous because I knew it would be bring him back to his own story. Yes he said, I had one of those life jackets. I threw it away afterwards.

After some time spent sharing personal stories, we walked back to the station and all hopped on the same metro … just to make the pleasure last a little longer.

If you enjoyed this post and would like to become a part of the worldwide community I am building, you can join a long list of supporters and purchase a piece of art. As of July 4, 2016 I have raised $9997 both through private fundraising and my Indiegogo campaign. A heartfelt thank you to all of you who have chosen to support my project and “come with me”!

This slideshow requires JavaScript.

Les expositions d’ Ai Weiwei sont un cadeau rare et je suis subjuguée de voir qu’il expose justement à Vienne en ce moment; un complément parfait à notre expérience de Christo & Jeanne-Claude. “Transformation Translocation” ouvre avec “Lotus”: une installation calme et puissante. Mille gilets de sauvetage, utilisés et abandonnés après emploi par des réfugiés, flottent doucement à la dérive dans la piscine du Château de Belvédère. Un équilibre magique entre puissance et calme.

A 21er Haus tout près, “Becs de théière”, un grand tapis épais formé de becs de théières brisés — produits, enterrés et retrouvés en Chine — est à la fois esthétiquement beau et poignant, évoquant le passage du temps et des traditions.

Juste à côté, “Maison de Thé”: deux blocs de thé Pu-erh pressé posés sur un champs de feuilles de thé, abordent des questions de matérialité, architecture et traditions de la patrie de Ai Weiwei. Simple et austère.

Dans la galerie principale “Wang Family Ancestral Hall”, une salle de thé datant de la Dynastie Ming (1368-1644) ayant appartenu à une famille de négociants. C’est une pièce magnifique, pas de doute, mais à mes yeux, elle ne répond pas à l’objectif que s’est donné l’artiste «de lui donner une nouvelle signification par le processus de translocation”. La connexion que je sens est seulement due à mon amour pour la Chine.

Quand nous sortons, notre conversation est interrompue par un jeune homme qui se réjouit d’entendre l’anglais. Tamim, un jeune réfugié syrien qui est récemment arrivé en Autriche, se présente et nous dit qu’il est acteur, puis nous parle de ce grand atelier de danse dont il vient de sortir. Tant de choses à faire, il dit avec enthousiasme, c’est étonnant. Je fais tout! Comme nous arrivons à sa station de métro, il semble évident qu’aucun d’entre nous n’a envie de dire au revoir, alors nous continuons de marcher ensemble pour aller voir “Lotus”.

J’étais un peu nerveuse parce que je savais que cette installation le ramènerait à sa propre histoire. Oui, il a dit, j’ai eu un de ces gilets de sauvetage. Je l’ai jeté par la suite. Après un certain temps passé à partager des histoires personnelles, nous sommes revenus à la gare et on a tous sauté dans le même métro … juste pour faire durer le plaisir un peu plus longtemps.

Si vous avez eu du plaisir à lire ce blog et que vous désirez faire partie de la communauté mondiale que je suis en train de créer, je vous invite à vous joindre à une longue liste de gens et d’acheter une oeuvre d’art. A ce jour, j’ai collecté $9997 par levée de fonds privée et par Indiegogo. 

Si vous avez des questions (vu que c’est en anglais) vous pouvez m’emailer a 4ArtandAdventure@gmail.com Un grand merci à tous ceux et celles qui ont déjà choisi de m’accompagner en achetant une oeuvre!

 

You Might Also Want To Read

20160506-DH-Ballard NewsTribune

Ballard NewsTribune article

May 6, 2016
01_titomonument

Bosnia, Part 7: Tito’s Partisan Cemetery of Mostar (1 of 3)

September 26, 2016
01

Bosnia, Part 2: Coffee in the midst of destruction

September 6, 2016

No Comments

Leave a Reply